Vivre de sa passion

J’envie toutes ces personnes qui peuvent vivre de leur passion, j’envie toutes ces personnes qui, en se levant le matin, n’ont pas l’impression d’aller au travail, mais de se faire plaisir. J’envie ces gens-là qui ont eu la chance et l’opportunité de faire ce qu’ils veulent. J’envie ces belles histoires de gens qui sont réellement heureux dans leur quotidien (même si parfois ce n’est qu’une impression qu’on nous donne). Je voudrais tant ressembler à ces personnes, qui pour moi, sont des créatures « extra » ordinaires..

Capture d’écran 2014-12-13 à 10.04.44

Il y a beaucoup de courage qui me manque, mais aussi beaucoup de responsabilité que je dois assumer. Je l’ai chanté sur tous les toits depuis un moment, je suis mariée. Je n’ai pas encore d’enfant mais j’ai une maison, un mari et des factures à payer chaque mois. J’ai un crédit que je dois rembourser et j’ai une famille qui compte sur moi.

J’aurais aimé faire du marketing. J’ai eu des études en marketing et – dieu merci – j’ai excellé. Cependant, je n’ai jamais eu l’occasion d’approcher ce domaine dans la vraie vie, je n’ai pas eu l’occasion d’appliquer ce que j’ai appris à l’école dans le monde professionnel. Car crise économique oblige, on est forcé d’accepter ce qu’on nous donne. Et depuis 2 ans et demi, je suis responsable communication. Et j’ai eu l’occasion de travailler dans deux entreprises, complètement différentes. Petit à petit, mais avec empressement, on savoure le gout de l’argent, on exige un salaire et un statut. On se pose des limites en-dessous desquelles on ne peut descendre, on se donne tant de mal à construire une image de soi et autour de soi. Mais on s’oublie. On oublie ce qui nous motive réellement et ce qui nous fait plaisir.

La stabilité et la sécurité, c’est très bien. La réussite dans la vie, c’est très bien aussi. Mais moi, j’ai envie de réussir Ma vie. J’ai envie de réussir à travers ce que j’aime. J’ai envie de réussir dans ce que j’aime. En même temps, je sais que je me suis battue très fort pour arriver à là où j’en suis aujourd’hui. Partie de rien. Détruite en chemin. Mais j’ai tenu. Et c’est bien la chose que j’ai faite dans ma vie dont je suis le plus fière. A côté de mes parents, c’est surtout un homme qui a été avec moi. Jusqu’au bout. Et continue d’être là. Parfois même au détriment de ses propres envies. Cette dualité d’émotions me transporte et me bouleverse.

J’ai mis du temps à trouver une passion. Je me rappelle que j’en avais même pleuré des fois. Je n’avais pas de quoi remplir mon temps libre, de quoi passer mes heures perdues. Je m’étais orientée alors vers internet, où j’avais découvert le monde de la beauté, des cosmétiques, des vêtements, des paillettes, des bougies, des parfums et de tout ce qui brille. J’ai découvert Youtube, puis les blogs, j’ai découvert Hellocoton et bloglovin. J’ai découvert des personnes qui donnent beaucoup. J’ai découvert des histoires et des vécus. J’ai découvert une passion !

Au fil du temps, au fil des jours, j’ai aimé cet univers. Je l’ai tellement aimé et chéri que c’était devenu une obsession. Je ne sais pas si c’en est toujours une d’ailleurs ! Mais comme j’aime vivre dans ce petit rêve qui grandit en moi de jour en jour, de plus en plus.. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’avoir un blog. Faute de travailler dans le secteur, faute de le toucher et de le sentir, j’écris dessus.

Comme je le dis plus haut, j’ai peiné à avoir une passion. Aujourd’hui, il y a plusieurs choses qui titillent mes sens.. j’aime les voyages, j’aime l’organisation des mariages, j’aime l’architecture (et ça c’est une autre histoire), j’aime la psychologie, j’aime les mathématiques. Oui. J’adore les mathématiques. J’adore la logique. J’adore les théories. J’adore les équations. J’adore les complications ! Je n’aime pas le cadre conventionnel, je n’aime pas les jours qui se ressemblent, je n’aime pas les tâches qui se ressemblent.

Comme je rêve de vivre de ma passion.. Mais je vois ce rêve loin. Très loin. Très très loin. Ce n’est ni pour 2015, ni pour 2016 ni pour 2020 !

Au fait, maintenant que j’y prense.. non, je n’envie pas ces personnes.. je les admire ! elles m’inspirent au quotidien ! elles me motivent au quotidien !

PS : beaucoup d’entre vous vont peut-être m’en vouloir pour cet article, pour le fait de demander trop alors que j’ai déjà ce qu’il faut. Mais quelle est la limite des rêves ? que ferons nous si nous n’imaginons pas un meilleur futur ? la nature humaine nous oblige à toujours vouloir plus, à toujours chercher à améliorer ce qu’on a.

Publicités

16 réflexions sur “Vivre de sa passion

  1. Je te souhaite très sincèrement de vivre de ta passion; il faut y croire. Je pense naïvement que si on désire vraiment quelque chose, si on se donne les moyens, on est toujours récompensé. Parfois, il faut laisser le temps au temps! Et s’armer de patience…Mais que le temps passe vite quand on pratique ce qu’on aime! En tous les cas: je te souhaite une belle continuation 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. j’ai adoré ton article. comme toi, j’adore et admire les gens qui arrivent à aller jusqu’au bout de leurs reves. Si j’ai bien appris une leçon dernièrement, c’est que la vie est trop courte, il faut se lancer en oubliant pas qu’il faut apprendre à marcher avant de courir.

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que la vie est courte et qu’on doit profiter pour faire ce qu’on aime dès qu’on le peut. et tu as tout à fait raison « il faut apprendre à marcher avant de courir » (pour pas se casser la gueule en chemin 😉 ) Merci pour ton passage Delphine.

      J'aime

  3. C’est intéressant que tu abordes ce sujet comme un « problème », celui de trouver sa passion. C’est quelque chose que je vis au quotidien depuis un moment maintenant, depuis que je travaille, depuis que les portes du monde de l’éducation – celui où tout est encore possible car rien n’est encore concret – se sont refermées derrière moi, et que j’ai trouvé un emploi et une certaine routine. Par moments, ceux où on s’arrête pour réfléchir, on s’aperçoit qu’il nous manque quelque chose malgré des journées bien remplies, et on cherche un sens à tout ça. Et c’est là qu’on finit par comprendre que sans passion, la vie est bien triste. Alors oui, ça peut sembler futile à certaines personnes, et ça l’est clairement vis à vis d’autres problèmes bien plus grave, mais je te comprends à 100% quand tu dis ça, car pour celles et ceux qui l’ont vécu, à la minute où tu réalise que c’est ce qu’il te manque dans la vie, on sait que ça devient une obsession, une petite voix qui revient sans cesse nous rappeler qu’il manque quelque chose. Moi, ma passion, j’ai fini par réaliser que c’était la cuisine, et j’ai eu envie de la partager, c’est comme ça que j’ai créé mon blog. Je pense que c’est la meilleure décision que j’ai prise depuis bien longtemps. Cela relève de l’accomplissement personnel, de l’échange, du partage, de l’estime de soi, et si ça ça n’est pas important, je ne sais plus de quoi je parle! Longue vie à nos passions, à nos blogs, et puissent-ils nous mener à de belles rencontres!

    Aimé par 1 personne

    • Tu as tout a fait raison, et je suis heureuse de lire que tu as trouvé ta vraie motivation. C’est une sage idée que se t’être lancée dans le monde des blogs, tu aimeras davantage ta passion et tu trouveras du plaisir à partager et à recevoir.
      Longue vie à nos passions .. longue vie à nos blogs !

      J'aime

  4. J’ai cette même réflexion depuis quelque temps. J’ai un bon travail mais est-ce cela la vraie vie?
    Rêver est important, ce sont eux notamment qui nous permettent d’avancer.
    Pourquoi mettre des limites à nos rêves? Trouver Sa passion et pourquoi pas essayer d’en vivre pleinement ? Après il faut laisser le temps au temps mais il faut aussi saisir sa chance!
    J’espère que tu arriveras à ce que tu souhaites!

    J'aime

  5. Pingback: Portrait et enseignements de 2014 .. | MaroCute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s